Chaire « Participation sociale et situations de handicap »

Une des ambitions de la chaire est d’inviter à un double changement de perspective épidémiologique : d’une part s’intéresser aux limitations d’activités et aux restrictions de participation liées à des déficiences plutôt qu’aux états de santé, d’autre part se préoccuper de leurs conséquences plutôt que de leur étiologie. Cette préoccupation d’épidémiologie « sociale » propose donc une double translation  qui peut concerner les différentes formes de l’épidémiologie (descriptive, analytique, évaluative) traditionnellement centrées sur la description des problèmes de santé, les facteurs étiologiques et l’évaluation thérapeutique.

En savoir plus